Tout ce qu’il y a à savoir sur le Cloud computing

Le cloud computing est de plus en plus un appui pour les entreprises pour stocker les données. Cette technologie aide les organismes à acheter les ressources informatiques nécessaires grâce aux services.

La définition du cloud computing

Le cloud computing ou l’informatique en nuage est une expression qui désigne une livraison de sources et de services à la demande de l’internet. C’est aussi un équipement par lequel la puissance de calcul et le stockage sont maîtrisés par des serveurs distants. L’ordinateur de bureau ou portable, le téléphone, la tablette tactile et les autres gadgets connectés deviennent des points d’accès pour entreprendre des applications ou examiner des données dans le processeur central. Pour le grand public, il se concrétise particulièrement par les services de stockage et de partage de données numériques comme Box, DropBox, Microsoft OneDrive où les utilisateurs peuvent sauvegarder les contenus personnels et y accéder n’importe où dans le monde.

Le fonctionnement du cloud computing

Pour les sociétés, votre architecture informatique doit souscrire à une formule et signer un contrat d’externalisation avec les entrepreneurs de solutions de cloud computing. Le fonctionnement et les prestations fournies dépendent du type de service souscrit. Les dispositifs de sécurité permettent de remédier à une interruption de service qui peut provoquer une perte de données.

Les services du cloud computing

Il existe plusieurs types de services cloud :

IaaS ou Infrastructure as a Service

C’est le système d’exploitation et les applications qui sont placées par les clients sur des serveurs.

Paas ou Platform as a Service

Dans ce mode, c’est le fournisseur du service cloud qui gère le système d’exploitation et ses outils. Le consommateur peut installer ses propres applications en cas de besoin.

SaaS ou Softwar as a Service

Les applications sont proposées sous forme de services clés en main auxquels les utilisateurs se connectent à travers des logiciels dédiés ou un navigateur Internet. Pour la masse, il s’agit des messageries électroniques comme Gmail ou Yahoo.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *