Tout sur le virtuel 3D

Chaque année, on assiste à la sortie d’un nouveau programme ou technologie qui vise à une amélioration et à une facilitation de la vie quotidienne de l’Homme. La dernière en date, qui n’a pas encore présenté tout son potentiel d’ailleurs, est le virtuel 3D.

Dans le domaine du jeu vidéo

Quand on parle de virtuel et de 3D, on pense toujours directement au jeu vidéo. Et pour cause, c’est le premier secteur à en avoir profité. Le but était alors de proposer aux fans de jeux vidéo un univers plus réel et des sensations plus fortes et plus présentes pendant le jeu. Avec le virtuel 3D, on s’immerge complètement dans un monde à part. De quoi aider les fans de jeu vidéo à se déstresser rapidement.
Mais attention, il existe des inconvénients à cette alternative. Le 3D nécessite que l’on porte une lunette pendant le jeu. L’écran se rapproche donc de plus en plus des yeux des joueurs, ce qui n’est pas spécialement fait pour plaire aux médecins qui craignent un assèchement plus rapide de la cornée.

Le virtuel 3D dans la médecine

Le virtuel 3D est aussi utilisé dans le domaine de la médecine. D’ailleurs, les psychologies sont d’accord sur le fait que ce peut être une bonne technologie afin de soigner les pathologies ou des problèmes de blocages et de traumatisme. Quoique, replonger le patient dans une situation qu’il craint peut présenter quelques inconvénients. La situation peut rapidement devenir incontrôlable.
Cela reste une alternative à peaufiner davantage : une autre utilité au 3D que la possibilité de réaliser des opérations chirurgicales lourde à distance.

L’immobilier en profite également

Et depuis peu, le virtuel 3D profite également à l’immobilier, et notamment aux prestataires de service qui sont en quête de concept innovant afin de se faire rapidement un nom sur le marché. La visite virtuelle, qui avait commencé par les musées, commence à prendre de l’ampleur. Les agents sont nombreux à proposer des visites à distance, et ce, gratuitement, à leur futur et/ou potentiel investisseur. Il suffit simplement d’avoir le bon matériel et de faire appel à la bonne plateforme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *