Les experts en sécurité informatique dénoncent des actes d’espionnage sur les jeux connectés

Actuellement, les jouets connectés font fureur, bon nombre de parents sont séduits par le côté pratique, technologique et révolutionnaire de ces gadgets contrôlables à distance. Peu se doutent des dangers auxquels ils côtoient chaque jour en introduisant ces petits « espions déguisés » au sein même de leur foyer. Il faut dire qu’aujourd’hui, les hackers se sont trouvé un nouveau moyen d’arriver à leurs fins et cela de façon la plus discrète possible. Ils manipulent les enfants à travers ces jouets pour obtenir les informations qu’ils recherchent. Deux experts en sécurité informatique, Stifung Warentest et Which ont lancé une étude à cet effet et nous dévoile les résultats de leur enquête.

Les jouets connectés : des objets qui paraissent anodins mais puissants

Des peluches aux petits robots, en passant par les poupées, ils sont nombreux à être « connectés » aujourd’hui. En effet, de petits espions s’introduisent même au sein même de votre domicile et n’attendent qu’à être saisis par les enfants pour réaliser leur mission de détective. Les deux experts en sécurité informatique ont dénoncé la faiblesse de la sécurité des jouets tels que l’ours Toy-fi Teddy, le robot intelligent iQue et les peluches CloudPets. Ils sont évoqué que les hackers pouvaient aisément relever des informations comme l’âge, le prénom de votre enfant, ainsi que vos enregistrements professionnels grâce à la connexion bluetooh et sans avoir besoin d’un code PIN ou d’un mot de passe.

La possibilité de contrôler le jouet et de passer des messages vocaux

De plus, il est possible de contrôler les jouets et de transmettre des messages vocaux sans avoir nécessaire des grandes connaissances en hacking. Imaginez la possibilité des espions de s’introduire dans votre maison en analysant votre quotidien et en s’y infiltrant lorsque vous n’y êtes pas. Ce jour-là, il lui suffira de convaincre votre enfant pour l’ouvrir et n’y aura donc pas d’effraction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *